Pêcher le maskinongé en Ontario | OntarioTravel.net

Voir idées voyages

Maskinongé

Bien qu’ils soient rares, les maskinongés pesant plus de 31,8 kg (70 livres) nagent encore dans nos eaux. Ainsi, lorsque vous vous trouvez dans son habitat principal, vous ne savez jamais si vous vivrez un jour reposant à la pêche ou si vous fracasserez un nouveau record mondial. Avec des rangs de dents affûtées comme des rasoirs et une constitution faite pour la vitesse, les maskinongés mangent ce qu’ils veulent, quand ils le veulent! Tout ce qui se trouve dans l’eau est susceptible de constituer de la nourriture pour cette bête massive. Vous devez donc trouver une façon de transformer votre appât en repas pour lui.

LE MEILLEUR MOMENT POUR PÊCHER

Le meilleur moment pour pêcher ces puissants prédateurs est après le début de la saison en juin, et de nouveau en septembre lorsque la température de l’eau commence à rafraîchir. Toutefois, les mois de juillet et août produisent un nombre substantiel de poissons d’excellente taille. Les moments clés pour pêcher durant la journée incluent le matin et le soir, alors que l’activité des poissons-appâts bat son plein. Dans de nombreux lacs, le maskinongé est aussi actif pendant quelques heures après minuit.

LES MEILLEURS ENDROITS OÙ PÊCHER

Un bon habitat varie d’un lac à l’autre et d’une rivière à l’autre, mais la base demeure habituellement la même. Des îles submergées, des pointes, des cols entre des îles visibles, des goulots d’étranglement dans le débit du courant et des plateaux herbeux sont tous prometteurs s’ils se trouvent à une distance de lancer d’eaux plus profondes. Le maskinongé se tient dans les zones de transition aux limites des eaux profondes. Fouillez chaque emplacement de haut en bas.

CONSEILS POUR PÊCHER LE MASKINONGÉ

Les leurres à grande surface ou leurres plongeants, les cuillères et les cuillères tournantes avec bucktail constituent des leurres efficaces pour le maskinongé. Ce poisson aime aussi les appâts vivants comme le meunier et le cyprin.

À RETENIR SUR LE MASKINONGÉ

Prise record en Ontario (en anglais seulement)
Taille moyenne : de 10 à 20 lb (4,5 à 9 kg).
Température et habitat : On le trouve souvent dans des eaux tièdes, jusqu’à 78 °F (25,5 °C), mais les grands maskinongés, comme les grands brochets, préfèrent les eaux plus froides. La température optimale de la fraie est 55 °F (12,8 °C). Le maskinongé fréquente divers habitats, des petits lacs aux Grands Lacs, habituellement près d'un abri ou d'une structure, mais il reste entre deux eaux en eau plus profonde.
Biologie : Fraie au printemps, plus tard que le grand brochet et souvent dans les mêmes zones végétalisées submergées. Il peut être croisé avec le grand brochet pour produire le maskinongé « tigre », un poisson stérile à croissance rapide.
Aire de répartition : De l'extrême nord-ouest de l'Ontario vers le sud à peu près jusqu'à Sault Ste. Marie, y compris certaines parties des Grands Lacs (sauf le lac Supérieur) et le lac Sainte-Claire.
Territoire : Du fleuve Saint- Laurent et du bassin des Grands Lacs, au nord jusqu’au lac Nipissing et à l’ouest jusqu’au lac des Bois. 

Deux hommes admirant une prise récente.

PLANIFIEZ VOTRE PROCHAIN VOYAGE DE PÊCHE

Servez-vous du site ON-Pêche pour consulter les règlements actualisés sur la pêche, trouver d’excellents emplacements de pêche en fonction de l’espèce, vous renseignez sur la pêche sportive en Ontario et plus encore.

Une jeune fille tenant un poisson.

RESSOURCES EN MATIÈRE DE PÊCHE

Renseignez-vous sur la pêche en Ontario et faites un suivi sur Twitter pour les plus récentes nouvelles.

FILTRER PAR